index menu marcel otte exposition evolution en question

Relier

relier

crâne d'enfant, Néolithique, grotte de Ramioul

Les lois et les règles sociales sont là pour permettre aux hommes de vivre ensemble. Si on n'y obéit pas, on est exclu du groupe et privé du recours à la religion elle-même.

Dans les expressions accordées aux rituels funéraires, se manifeste une large gamme d'intentions orientées vers la séparation entre destins animal et humain.

Parmi diverses motivations, la mort fut l'une de celles exigeant des justifications métaphysiques aux origines de toutes religions, désormais transmises comme autant de codes moraux dont le référent ultime se réfugie dans les hautes sphères des vérités absolues. Les lois morales de ces vérités doivent, pour cette raison, être appliquées dans toute leur rigueur sous peine de mettre en péril la mécanique universelle, humanité incluse.

Les religions « relient », mais seulement ceux qui les acceptent. Les autres tombent dans le chaos naturel dont, justement, l'esprit cherche à se dégager. Relier, c'est aussi séparer du reste, quelle que soit la valeur des intentions originelles.

<< Marcel Otte